Mariage Tenuta Mocajo en Toscane

Photographe mariage Toscane

Jessica et Cédric représentent l’archétype du couple moderne qui ne connaît pas les frontières. Elle vient du Gabon, lui de Belgique, ils vivent à Aix en Provence et se sont mariés en Toscane.

Pourquoi la Toscane me direz-vous ? Tout simplement parce qu’ils y viennent souvent en vacances et qu’ils sont tombés amoureux du petit village de Guardistallo, à moins de dix kilomètres de la mer. Le couple a décidé de déléguer le gros de l’organisation à une wedding planner qui leur a déniché une ancienne ferme, Tenuta Mocajo, où célébrer leur amour.

Cette ferme représente tout le charme de la Toscane avec les murs affichant leurs dégradés d’ocre et de rouge brique. Sans oublier la nature en arrière-plan, verte et vallonnée. Il fait bon vivre en Toscane et tout s’est déroulé à l’extérieur : les cérémonies laïque et civile, le repas et la soirée au bord de la piscine. Un festival d’ambiances et de couleurs pour le photographe que je suis.

Le Maire a lui-même fait le déplacement pour célébrer le mariage, même s’il venait de moins loin qu’une partie des proches de la mariée qui arrivaient tout juste du Gabon.

C’est dans ce cadre de rêve que s’est déroulée cette journée, minutieusement préparée par la wedding planner. Il se dégage des photos de ce jour tant d’impressions différentes. De prime abord, le cadre peut paraître quelque peu solennel avec ses cyprès si rigides et ses hauts murs. Mais l’atmosphère est vite adoucie par l’authenticité du lieu et la nature environnante, spécifique à l’Italie et plus particulièrement à la Toscane.

(suite…)
no comments
Add a comment...

Your email is never published or shared. Required fields are marked *

Mariage presqu’île Le cap roux, Saint-Raphaël

Photographe mariage Saint-Raphaël

Le mariage de Blandine et Fabien a commencé sur les quais de Seine pour se terminer dans les flots de la Méditerranée, et pourtant, ils venaient de Genève !

Pour un photographe de mariage, se retrouver à Saint Raphaël dans le massif de l’Esterel est une bénédiction. La nature se charge de vous fournir les couleurs les plus belles et les contrastes les plus explosifs. Nul besoin de trucage dans ce cadre unique du sud de la France.

Au cœur des massifs qui déclinent leurs tons d’ocre qui relèvent parfois du rouge, la mer apporte sa touche bleue, scintillante et presque phosphorescente. 

Ce fut un mariage magnifique, au sein d’un îlot de verdure, avec des demoiselles d’honneur dont les tenues pastel rappelaient les tons de l’extase chromatique qui nous entourait.

La cérémonie religieuse eut lieu dans une église dont les vitraux splendides ont irradié la traversée de la nef par les mariés, sous l’œil ému des invités venus nombreux.

Après une soirée sous les lampions, impossible de ne pas finir le lendemain au bord de la mer. Il s’agissait de célébrer une dernière fois cette union dans ce paysage de rêve. 

Et, dans l’enthousiasme de la dernière séance photo, les jeunes mariés ont fait le grand saut, cette fois au sens littéral du terme, en se jetant dans la mer. Ma dernière séance photo fut donc sous-marine et grandiose. J’ai pu profiter du mouvement du drapé de la robe de la mariée et des effets de sa mousseline ondulant sous les flots pour en tirer des clichés inoubliables.

(suite…)
no comments
Add a comment...

Your email is never published or shared. Required fields are marked *

Séance couple Barcelone

Photographe mariage Barcelone.

Pour Chloé et Antoine, la séance photo fut un peu particulière. Il ne s’agissait pas d’être le photographe de mariage, dans la belle ville de Barcelone mais d’être photographe de séparation. Pas la leur bien sûr ! Ce jeune couple de Français et leur bébé s’apprêtaient à quitter Barcelone, leur ville d’adoption depuis quelques années.

Chaque endroit où nous vivons est associé à une période de notre vie. Nous y avons nos souvenirs, nos joies et nos peines et nous y fixons nos points de repère. Nous nous imprégnons de l’atmosphère de la cité, de l’ambiance de ses rues, des couleurs de ses murs et monuments. Et pour Barcelone, de sa proximité avec la mer Méditerranée.

Il était important pour Chloé et Antoine de conserver une trace de leur passage à Barcelone. Ce n’était pas un adieu et sans doute vont-ils y revenir, mais en touristes. La vision que l’on a d’un endroit est radicalement différente selon si l’on s’y promène en touriste ou si l’on y vit. C’est pourquoi il était si important de prendre ces photos, avant d’abandonner leur statut de résidents.

Le ciel non plus n’est pas le même partout et Chloé et Antoine voulaient emporter un morceau du ciel barcelonais avec eux. Nous avons déambulé sur un promontoire qui surplombe la ville. Les nuages dans le ciel semblaient montrer leur désapprobation de voir ce couple les quitter et ils faisaient grise mine.

Il n’y a pourtant aucune tristesse dans ses photos, bien au contraire. Chloé et Antoine se préparent pour une nouvelle vie, ailleurs, avec leur bébé qui n’aura pas de souvenirs conscients de ses premiers mois dans la ville espagnole. Gageons qu’il trouvera dans ces photos qu’il verra plus tard un air de déjà vu… 

(suite…)
Add a comment...

Your email is never published or shared. Required fields are marked *

Mariage à Villars sur Ollon

Photographe mariage Villars sur Ollon

Quand une Américaine rencontre un Brésilien, c’est tout naturellement en Suisse qu’ils se marient ! Étonnant, non ? C’est parce que les parents d’Alexandra vivent au cœur des Alpes Vaudoises que le mariage des deux jeunes mariés américains du nord et du sud a eu lieu en Europe. La jeune fille a depuis longtemps eu un coup de foudre pour ces terres paisibles et enchanteresses.

Station de ski en hiver, Villar sur Ollon devient après la fonte des glaces, un lieu charmant. Les pâturages constituent un écrin étincelant de verdure où se sont retrouvés des invités venant du monde entier. Les jeunes mariés avaient convié leurs amis d’Amérique du Nord – des États-Unis et du Canada – ainsi que d’Amérique du Sud – comme des Brésiliens et des Colombiens – auxquels se sont mêlés des Européens, notamment des Suisses.

Seule la météo a fait défaut. Alors qu’elle devait être rayonnante, elle fut grise et humide. Fort heureusement, il en aurait fallu beaucoup plus pour décourager les convives, ravis de découvrir ce lieu hospitalier. Une tente permit de procéder à la cérémonie à l’abri des intempéries et le joueur de cor vaudois en profita pour soumettre les notes de son puissant instrument à l’écho des montagnes.

Les lumières de la montagne sont naturellement magnifiques et ce fut un bonheur absolu que de photographier les mariés dans un environnement vallonné par les vertes prairies, tachées de-ci de-là par des bosquets d’épineux. Et, en arrière-plan, le massif enneigé des Alpes.

Comme de coutume, la folle journée de mariage s’est poursuivie par un dîner et une fête des plus endiablée. Les convives ont pu apprécier les talents de chanteuse d’Alexandra qui leur a chanté des airs merveilleux pour terminer en beauté cette féerie suisse.

(suite…)
no comments
Add a comment...

Your email is never published or shared. Required fields are marked *

ABOUT ME

I was born the year that Gainsbourg and Birkin sang the famous song "Je t'aime, Moi non plus" (" I love you , I do not either ")

Photography for me is like a basketball to Michael Jordan.

Read More...

MENU